Les fondements de la psychologie positive

La psychologie positive fait partie des thérapies cognitivo-comportementales (TCC) de 3eme vague, développée au tout début des années 2000, et en plein essor aujourd’hui.

🌟Basée sur une vision globale et “positive” de la santé mentale, elle se compose d’un ensemble de pratiques qui permettent de rehausser le bien-être et le niveau de satisfaction de vie en jouant sur de nombreux leviers de régulation de notre humeur.

🌟Souvent confondue avec la technique des pensées positives, ou réduite à tord à une méthode de motivation, il s’agit en fait d’un ensemble riche et cohérent d’exercices validés par des études de psychologie, et proposés sous forme de programme. Ce dernier peut être adapté selon les objectifs et les difficultés de vie que traversent les personnes.

Les programmes de psychologie positive se fondent sur l’intégration de trois piliers :

1️⃣ Augmenter le bonheur en réhaussant les émotions positives 😃

Il s’agit d’aider les personnes à ré-equilibrer le biais de négativité qui existe chez tout un chacun, mais qui peut parfois prendre le dessus et nous rendre la vie compliquée. Ce pilier est aussi appelé la “quête hédonique”, en référence aux plaisirs éprouvés.

2️⃣ Identifier et mobiliser ses ressources 💪

La psychologie positive s’appuie sur le constat que les personnes possèdent en elles des ressources précieuses pour faire face aux situations difficiles, aux périodes nécessitant une adaptation. Pour diverses raisons propres à chaque personne, ces ressources peuvent être sous-utilisées, ignorées, voire négligées dans certains cas. Les pratiques proposées en psychologie positive sont là pour permettre aux personnes d’acquérir une plus grande fluidité dans l’accès à leur ressources.

3️⃣ Identifier les leviers permettant l’accès à une vie plus riche de sens, plus en phase avec les valeurs des personnes 🙏

Cette quête dite “eudémonique”, fait référence au bonheur vrai et durable que procure une vie pleine de sens. Ainsi mobilisés, ces leviers aident à enrichir les comportements pro-sociaux, c’est à dire ceux dirigés vers une vie sociale plus riche, où l’altruisme, la compassion et la bienveillance jouent souvent un rôle prépondérant.

👉 Dans un travail thérapeutique proposé par un professionnel de la psychothérapie correctement formé à la psychologie positive, les outils des trois piliers vont pouvoir agir en synergie afin d’apporter un réel mieux-être.

Et vous, avez-vous déjà participé à un programme de psychologie positive ? Seriez-vous tenté.e.s par cette approche ?

N’hésitez pas à aimer et commenter si cet article vous a plu !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.